samedi 8 octobre 2011

"Veux faire tout leullll !"

C'est une phrase que prononce souvent Nathan (2 ans et demi) en ce moment !
Une scène hier soir :
Nathan a soif et demande de la grenadine dans un biberon mais voilà, il veut faire tout seul ! J'analyse rapidement la situation : biberon étroit, bouteille de sirop pleine, euh non, la situation me paraît trop risquée, je n'ai plus aucune envie de nettoyer quoi que ce soit (oui, comment dire, la journée avait été riche en expérimentations diverses et variées !). La réaction est immédiate, Nathan se met très en colère, hurle qu'il "veut faire tout leulllllll". Qu'est-ce qui se passe en lui ? Il est très frustré, il acquiert de plus en plus d'autonomie mais ses capacités motrices ne lui permettent pas encore de faire tout ce qu'il voudrait faire et cette maman en plus qui lui refuse une nouvelle expérimentation, non mais franchement ! :-)
J'éprouve de l'empathie pour mon petit garçon :
"Oh tu es très en colère mon lapin, tu aurais aimé te verser la grenadine tout seul !
- Ouiiiiiiiii
- C'est vraiment très frustrant !
- Ouiiiiiiii
- Oui et moi, je n'ai vraiment pas envie de te laisser faire cette fois-ci."
Nathan pleure encore, je lui prépare son biberon que je pose à sa portée. Ayant déjà expérimenté le lancer de biberon sous l'emprise de la colère, je ne prends pas le risque de le lui donner, hein ;-) Nathan prend son biberon et part rejoindre ses frères. Vous avez déjà remarqué comme nos enfants peuvent passer très rapidement à autre chose ? Je trouve cela fascinant !
Le fait d'écouter mon ressenti et d'agir en adéquation avec ce que je ressentais m'a permis de pouvoir ensuite écouter la frustration de mon fils. Autrement dit, j'ai pu accueillir la colère de Nathan car mes actes étaient en accord avec ce que je ressentais, il n'y avait pas de résistance.

1 commentaires:

doudinette a dit…

C'est amusant car j'ai expérimenté cet apprentissage de l'autonomie avec Pauline. Elle veut désormais participer activement à la préparation de son biberon. J'ai remarqué que si je l'aide (en tenant le biberon pour qu'elle puisse y verser le chocolat) elle se "braque". J'ai donc opté pour le "laisser faire" et ça marche très bien. Je reste près d'elle pour agir si jamais un geste dérape et que le biberon vacille dangereusement, mais dans la majorité des cas, elle se débrouille très bien. Merci de ton blog, c'est très éclairant sur ton vécu!

Enregistrer un commentaire