lundi 21 novembre 2011

Le temps de l'apprentissage

       L'apprentissage n'est pas linéaire. En tant qu'instit, je l'ai observé de nombreuses fois. Un enfant semblait avoir acquis une compétence puis s'ensuivait une période de régression avant que l'apprentissage ne reprenne et se renforce. C'est le même fonctionnement pour les compétences relationnelles. Un temps est nécessaire entre la prise de conscience, la mise en pratique et l'acquisition de la compétence en elle-même. Un temps pendant lequel on expérimente, on fait des erreurs, on apprend de celles-ci et on expérimente à nouveau. V. me partageait ce matin même qu'elle oscillait entre ses vieux schémas en terme de communication avec ses enfants et ce dont elle avait pris conscience et qu'elle souhaitait mettre en place avec ses enfants. Elle me parlait notamment de la recherche commune de solutions face à un problème et me disait que l'autre fois, c'était sa fille de 5 ans qui lui avait rappelé : "Eh ben maman, tu ne me demandes pas quelles solutions on peut trouver, là ?" Excellent ! :-)
Laissons-nous le temps de laisser mûrir ces prises de conscience, autorisons-nous le droit à l'erreur ! L'erreur fait partie de tout apprentissage, elle est nécessaire pour que la compétence prenne forme, doucement mais sûrement.
Plus nous nous autoriserons le droit à l'erreur et plus nous l'autoriserons également à nos enfants. Il est difficile encore pour votre enfant d'exprimer sa colère en terme de ressenti ? Il lâche un : "T'es méchante, maman !", laissez toute sa place à l'apprentissage qui est en train de se faire, guidez-le vers ce qu'il ressent "Oh, tu es très en colère !", accompagnez-le dans l'acquisition de cette compétence ! N'oublions pas que nous sommes plus avancés que nos enfants sur ce chemin, profitons en donc pour leur donner des repères ;-)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire