lundi 21 novembre 2011

Martin et l'erreur

             En lien avec l'article précédent sur l'apprentissage et pour vous montrer le statut que l'erreur revêt chez nous dans notre contexte d'harmonie familiale, je partage cette scène avec vous. 
Martin revient le week-end dernier avec son cahier d'évaluations, j'y fais plusieurs découvertes :-)
  • Martin avait une longue auto-dictée à préparer pendant les vacances de la Toussaint. Il l'avait travaillée à plusieurs reprises avec ses grands-parents mais la veille de la rentrée, il faisait encore plusieurs erreurs. Il en avait marre de la travailler. J'ai alors fait le choix d'arrêter de la réviser avec lui et de le laisser vivre cette expérience dans son autonomie. Le jeudi, en classe, il fait plusieurs erreurs, la maîtresse la donne à retravailler pour le lendemain. Martin la retravaille seul à l'étude le soir. Quand il rentre de l'étude, je consulte son agenda et lui demande si il a besoin de mon aide, il me répond "non". Le vendredi, Martin ne fait plus qu'une petite erreur de ponctuation. Il a appris de ses erreurs, elles l'ont amené à revoir ce qui avait besoin de l'être et a réajusté le tir lui même, quelle autonomie ! :-)
  • Avant les vacances, il avait eu une leçon de grammaire à apprendre. Il avait manipulé en classe, à la maison, la compétence semblait acquise. Le jour de la rentrée, évaluation, il s'emberlificote dans les termes et fait plein d'erreurs. En découvrant ça, je lui dis : 
- Oh là là, tu as tout mélangé, dis donc ! Qu'est-ce que tu ressens quand tu vois cette évaluation ratée ?
- Bah rien du tout, c'est normal !
- Exactement, l'erreur fait partie de l'apprentissage !
Et naturellement, il ressort son cahier de leçons et on relit la leçon en question.

Martin sait que l'erreur fait partie de tout apprentissage, qu'elle est naturelle. Elle agit comme un moteur qui l'amène à revoir les choses qui ont besoin de l'être. Moi je dis Chapeau bas ! :-) Tiens, je vais en prendre de la graine ;-)

    2 commentaires:

    Séverine a dit…

    Et bien j'avoue que j'aimerai bien amener Bastien dans cette direction. Il prend vraiment tout erreur comme un échec, ce que j'ai vraiment du mal à comprendre c'est que nous l'avons jamais orienté dans se sens.
    Même pendant ses compet de Judo, il est très dur avec lui même parce qu'il aurait pu faire mieux et ça prend tout de suite des proportions dramatiques.
    Il ne voit pas le positif et même si je lui souligne c'est pas assé !

    Amanda a dit…

    Séverine,
    Plutôt que d'essayer de comprendre pourquoi Bastien prend vraiment toute erreur comme un échec et d'essayer de le convaincre que ce n'est pas le cas, je t'invite à accueillir sa frustration de ne pas avoir tout bien réussi comme il faut "hmmm tu aurais souhaité gagné tous tes matchs, hein ?" "c'est vraiment très frustrant". ça lui permettra de traverser sa frustration et il trouvera petit à petit les clés pour la vivre mieux :-) Tiens moi au courant ! :-)

    Enregistrer un commentaire