mardi 20 décembre 2011

Etre acteur

                Aujourd'hui, je souhaite répondre au commentaire de Bijou suite à l'article "Un apprentissage par chez nous". Elle écrivait : "Et as tu un apprentissage de la patience pour supporter les envois en l'air de tout le jeu x fois ???? ;)" J'ai ouvert le Petit Robert et au mot patience, j'ai trouvé cette définition : "Vertu qui consiste à supporter les désagréments, les malheurs (mots associés : résignation, endurer, supporter, tolérer)" Je vous le dis tout net, vous ne trouverez pas dans ce blog des outils pour développer votre patience. Sur ce chemin vers l'harmonie familiale que je vous propose, les besoins des enfants et ceux des parents sont au même niveau ; la résignation comme le sacrifice ou tout ce qui pourrait faire penser à un déséquilibre, n'ont donc pas lieu d'être. A la place des termes patience, résignation et supporter, je vous propose écoute intérieure, affirmation et recherche de solutions.
Votre enfant lance le jeu en l'air pour la énième fois ?
Vous pouvez très bien ne pas subir la situation et en être acteur. Comment ?

  • Le premier outil serait d'accepter la situation : "Mon enfant exprime sa frustration ainsi, je suis OK avec ça, je suis disposé à ranger". Le rangement se fait dans une énergie d'acceptation et non de résignation qui entraînerait de la résistance qui pourrait elle-même entraîner de la mauvaise humeur, de la colère...  

  • Le 2ème serait d'accepter notre ressenti : "Aaaah  j'en ai maaaaarre de ranger ce jeu" Ne pas mettre un couvercle dessus et l'accepter tel qu'il est puis l'exprimer et envisager des solutions pour que ça se passe harmonieusement. Demander de l'aide autour de vous ? (pendant que votre enfant traverse sa colère, inutile de lui demander sa coopération, hein ;-) ) Ranger plus tard ? Il existe forcément une solution, à vous de la trouver ;-) Discutons-en dans les commentaires de cet article ;-)

1 commentaires:

Gwen a dit…

J'aime beaucoup la différenciation entre patience et acceptation. C'est vraiment hyper important de savoir se positionner. Et accepter revient à savoir si le comportement de l'enfant à ce moment là est ok pour nous ( et pas si c ok pour le voisin, le parent, la société...). Ça c un gros travail sur soi, mais qui ouvre plein de portes.

Enregistrer un commentaire