lundi 23 janvier 2012

Jean-Philippe Zermati

            Parce que l'alimentation est à l'origine de nombreux conflits entre les parents et leurs enfants, je lance aujourd'hui cette nouvelle rubrique sur l'alimentation pour vous accompagner vers plus de paix et d'harmonie dans ce domaine-là aussi. C'est tout naturellement que j'inaugure cette nouvelle rubrique en vous présentant Jean Philippe Zermati, médecin-nutritionniste. Dans une période où les régimes foisonnent avec leur lot de contrôle alimentaire et d'aliments interdits, JPZ fait entendre un autre son de cloche, celui de l'écoute de soi-même, de nos besoins et de nos sensations. Il propose en fait de renouer avec ce qu'on faisait naturellement quand nous étions enfants, avant que le contrôle et les habitudes communément transmises (il faut finir son assiette par exemple) nous déconnectent de nos sensations de faim et de satiété.
Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire son livre Maigrir sans régime ou à aller sur le site de suivi en ligne qu'il a créé avec le psychothérapeute Gérard Apfeldorfer : http://www.linecoaching.com/ Vous y retrouverez notamment des articles présentant l'approche à l'onglet Les dossiers. J'en ai sélectionné quelques-uns, ils sont axés sur la perte de poids, ce n'est pas le but ici :-p Je vous invite à les lire pour vous familiariser avec l'approche de JPZ et ses enseignements  :

http://www.linecoaching.com/maigrir/dossiers/comportement-alimentaire/trois-repas-par-jour-ou-quand-manger-pour-maigrir

http://www.linecoaching.com/maigrir/dossiers/comportement-alimentaire/arretez-le-grignotage-mangez-sans-rien-faire-dautre

http://www.linecoaching.com/maigrir/dossiers/pleine-conscience/ecoutez-votre-estomac-et-vous-perdrez-du-poids

A propos de nos enfants et leur équilibre alimentaire, j'ai trouvé cet article-là sur psychologies.com qui donne des clés supplémentaires :

http://www.psychologies.com/Nutrition/Equilibre/Alimentation-equilibree/Reponses-d-expert/L-equilibre-alimentaire-des-enfants

Et un extrait :
"Mieux manger implique de (...) vous recentrer sur vos propres besoins alimentaires, vous alimenter en fonction d'indications internes comme la faim, la satiété et le plaisir que vous pouvez éprouver. Le corps sait instinctivement ce qu'il doit absorber pour couvrir ses besoins, en quantité mais aussi en qualité compte-tenu de la nature des aliments. Si vous venez de fournir un effort physique par exemple, vous aurez plus de chances d'avoir envie d’aliments riches en glucides que d'aubergines grillées ! L'équilibre se met en place sur une dizaine de jours et apprendre à écouter vos sensations alimentaires reste le meilleur moyen de ne pas vous tromper. Votre cerveau sait toujours dans quels aliments ou catégories d’aliments il va trouver les nutriments dont vous avez besoin. Cela explique pourquoi vous aurez envie de manger tel ou tel aliment"

         Vous qui me lisez depuis quelque temps déjà, savez combien je vous guide d'article en article vers plus d'écoute intérieure, le domaine de l'alimentation ne va pas faire exception, donc ;-)  Du côté de nos enfants, je vais vous proposer de les accompagner sur ce chemin-là aussi en développant petit à petit leur autonomie par rapport à la nourriture : reconnaître les sensations de faim et de satiété, aller vers les aliments qui les appellent, s'arrêter de manger quand la satiété se manifeste, déguster les aliments...
Tout cela pour qu'à la fois leur rapport à la nourriture soit simple et naturel et que dans votre relation, l'alimentation ne soit plus à l'origine de conflits. Vous me suivez dans cette nouvelle aventure ?



4 commentaires:

Anonyme a dit…

et quand l'enfant ne veut vraiment plus manger... tu as une idée ? quand je dis ne plus manger je veux dire: 2 bib de 100 ml et 3 (trois) cuillères de coquillettes + 1 (pas plus) smartie pour 24h...
et la autant je suis bien zermati pour les enfants, ils mangent comme "ils veulent"... autant la...
mais bon tu vas me dire que c'est "pathologique"...
mais si tu as une piste pour l'inciter à manger... je prends ;)
bijou

Amanda a dit…

Tu as sans doute déjà eu une gastro ou une maladie de ce genre toi aussi, Bijou ? Tu te rappelles sans doute combien l'appétit peut être lonnnng à revenir. Rien ne sert de forcer les choses, Maxent reviendra à la nourriture quand il sera prêt :-)

géraldine a dit…

dis donc, je suis allée sur les liens et je me demandais, du coup concrètement comment tu fais au quotidien pour gérer les besoins de chacun? Tu as arrêté les 3 repas à heure fixe? Ou bien chacun vient à table et mange ce dont il a besoin? et le reste de la journée il y a à disposition de quoi manger? PS: j'ai commencé le fameux "ton estomac a besoin de combien de cuillèrées?" avant de servir, j'adore :) je sens que c'est surtout important de l'inscrire sur la durée, pour changer profondément la manière de démarrer le repas!

Amanda a dit…

La question n'est pas tant de savoir comment je fais, moi mais de déterminer dans un premier temps, ce qui est important pour toi et d'y aller à ton rythme, progressivement en fonction de ce qui se passe ;-) Bonnes expérimentations ;-)

Enregistrer un commentaire