lundi 12 mars 2012

Faber et Mazlish

            Aujourd'hui, je souhaiterais vous présenter les livres de Adele Faber et Elaine Mazlish qui m'ont ouvert beaucoup de portes dans la communication parents-enfants et qui représentent pour moi une mine d'or d'outils langagiers et de réflexions sur la relation parents-enfants. Oui oui tant que ça ;-)

  • Parents épanouis, Enfants épanouis. Ce premier livre est très facile à lire, très vivant car jalonné d'exemples concrets. Je recommande de commencer par celui-ci, c'est une excellente manière de rentrer dans l'univers du travail de ces 2 Américaines.

  • Parler pour que les enfants écoutent, Ecouter pour que les enfants parlent est très didactique grâce à ses BD illustrant les points abordés  et ses fiches récapitulatives. Il se décline en 6 chapitres : aider les enfants aux prises avec leurs sentiments, susciter la coopération, remplacer la punition, encourager l'autonomie, utiliser les compliments et aider les enfants à se dégager des rôles qui les empêchent de s'épanouir.

  • Jalousies et rivalités entre frères et soeurs apporte des éclairages très intéressants sur les relations dans la fratrie avec toujours des BD et des fiches récapitulatives qui s'avèrent très utiles quand on commence à mettre en place les différents outils.

  •  Parler pour que les enfants apprennent à l'école et à la maison. Dans cet ouvrage destiné plus particulièrement aux enseignants, Adele Faber et Elaine Mazlish présentent des outils pour accompagner enseignants et élèves dans les difficultés qu'ils peuvent rencontrer.

       J'ai découvert ces livres il y a 5 ans. Je les ai dévorés. Il faut dire qu'ils répondaient exactement à mes questionnements et aspirations du moment ;-) Après la phase "je dévore, oh purée, c'est vraiment génial :-p" est venue la phase de mise en pratique, d'expérimentation des nombreux outils. Vraiment nombreux les outils, hein ! Ce qui m'a aidée à ce moment-là a été de suivre les formations pour parents (Ecouter pour que...et Jalousies et Rivalités...) Les échanges au sein du groupe, les mises en pratique, les questionnements des uns et des autres m'ont permis d'avancer à mon rythme dans l'acquisition de ces habiletés langagières. Maintenant, les ateliers Faber et Mazlish sont très répandus, il y a même un site qui répertorie les animateurs  et les ateliers (http://www.legrandatelierdesparents.fr/) Ce qui m'a aidée aussi a été d'afficher ici et là les fiches récapitulatives (nos toilettes en étaient tapissées :-p), expérimentation, expérimentation :-D

         Je viens de relire les livres. Avec grand plaisir et avec un regard nouveau aussi. Je constate que j'ai modifié pas mal d'outils, j'en ai gardé l'essence mais je me les suis appropriés. J'en ai laissé tomber d'autres qui m'inspiraient moins. J'ai fait en fait ce que je vous avais invité à faire ici : http://amandadutruch.blogspot.com/2011/10/propos-des-outils.html
Expérimentations, ajustements, encore des expérimentations pour arriver à créer vos propres outils adaptés à vous et à votre vie de famille, ça vous dit ?

6 commentaires:

Géraldine a dit…

ca me dit complètement, ça permet d'éviter de s'enfermer dans des idéologies toutes faites, de trouver son esprit critique, d'ajuster des outils théoriques à des personnes bien réelles !
Faber et Mazlich je n'ai jamais pu vraiment rentrer dedans. J'ai survolé et je ne peux pas vraiment en parler. Mais ce qui m'a dérangé, c'est de sentir que ça pouvait vite basculer en outils de "manipulation". C'est excessif,mais je ne trouve pas d'autres mots. Je m'explique. Je me suis rendue compte qu'à la base de tout ça, il y a un élément indispensable et non négociable, c'est laisser à chacun le droit de dire non. Ne pas utiliser ces outils pour faire faire à l'enfant ce que NOUS voulons qu'il fasse. Sous couvert de communication non violente. Je trouve que ca demande un très grand respect au départ de l'autre en tant qu'individu. Certaines situations me parlent, ce que les gens en font etc... mais leurs écrits je n'y arrive pas(...encore! ca viendra peut-être!)Merci pour ton expérience sur le sujet, ca me permet de dépasser mes à prioris!

Anonyme a dit…

Pour ma part ces ateliers m'ont beaucoup aidés à communiquer autrement avec mes enfants d'abord, et les autres ensuite.
+ le principe de groupe de parole qui permet de vider son sac, de se décharger de ses difficultés était vraiment un soulagement.
Lucie D

Anonyme a dit…

Géraldine, c'est vrai qu'il ya un coté manipulation dans ces outils, mais pourquoi serait-elle malveillante?
Il existe un petit livre sympa qui s'appelle "Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens". Tout est dans le titre: la manipulation aide à tirer profit des situations rencontrées, mais pas au dépend de l'autre, si elle est honnête. Je pense que si la manipulation permet de décoincer un conflit et que tout le monde y trouve son intéret, alors c'est gagné, tout le monde est satisfait!
;))
Lucie D

Anonyme a dit…

Et merci Amanda de me replonger la dedans et de me donner envie de relire les bouquins parce que despiqures de rappel régulières sont nécessaires quand même...!
Lucie

Amanda a dit…

Un outil n'est pas animé, c'est l'intention qui est derrière qui l'anime. C'est pourquoi j'ai commencé pendant les 6 premiers mois de ce blog par dépeindre longuement mon approche de la relation parents-enfant, une approche respectueuse des 2 parties où l'intention est la rencontre avec l'autre et la compréhension mutuelle :-)
Autrement dit, il n'y a manipulation que si c'est NOTRE intention derrière ;-)

Franck - Papa Blogueur a dit…

Depuis que ma femme m'a un peu poussé à faire de l'éducation positive, je tente d'agir autrement. Ce n'est pas toujours facile surtout que je monte vite le ton et plus, rien de bien beau. Grâce à F&M, j'ai pu voir le monde de l'éducation différemment. Merci l'héritage familiale des punitions et autres fessées. Difficile de tout oublier et de repartir de zéro.

Enregistrer un commentaire